Nous contacter

Un petit bonjour en passant...
AEETÉE,255 rue Ontario est,Casier 173
Montréal, Qc, CA H2X 1X6
Photo de l'article dans la revue EJE

Note de l’AEETÉE : Merci à Gaétan de nous avoir signalé cet excellent article dans la revue EJE — juin-juillet 2016. Le dossier porte sur le langage des émotions et nous invite particulièrement à bien gérer ces émotions sans exagérer le nécessaire encadrement. Nous avons extrait certains éléments clés de l’article et nous vous invitons à vous procurer le numéro ou à vous abonner à cette excellente revue.

Nous espérons qu’avec ces quelques extraits, vous serez en mesure de bien évaluer la qualité du dossier présenté dans ce numéro de la revue et que vous irez plus loin en le lisant intégralement. De plus, dans ce même numéro, vous trouverez un «Spécial Finlande» et nous espérons que vous apprécierez, entre autres, l’article : «Le paradis de l’éducation? Dialogue entre Boris Cyrulnik et Philippe Meirieu. Vous trouverez une vidéo sur ce questionnement en cliquant ici. sur ce questionnement en cliquant ici.

Nous vous invitons également à lire le document en pièce jointe sur la nécessaire réflexion concernant certains diagnostics d’hyperactivité. L’immaturité émotive provoque souvent à tort un diagnostic d’enfant hyperactif, voir l’onglet sur l’hyperactivité.

Que de plaisir!

Note de l'AEETÉE: En cette semaine des services de garde en milieu scolaire, nous reprenons un article de La Presse signalé par Gaétan. Hé oui , la sécurité semble primer sur tous les apprentissages, apprentissages qui incluentt la notion de risque. À notre avis, les deux principales règles à respecter: "Pas le droit de faire mal aux autres" et "Pas le droit de te faire mal", puisé dans la méthode Aucouturier . Méthode qui a donné naissance à un groupe de recherche ainsi qu'à un consortium

Malgré nos craintes souvent projetées sur les enfants, ces derniers sont en mesure d'identifier leurs capacités et ainsi faire de nouveaux apprentissages.

Sommes-nous rendus où il faudrait envelopper tous les enfants lorsqu'ils jouent ? Il faut constamment chercher l'équilibre entre nos peurs et les apprentissages reliés à de nouvelles actions ou jeux effectués par les enfants. D'accord que jouer au hockey réclame des protections contre les coups et blessures mais jouer avec ses copains ou copines nécessite-t-il ce genre de précautions? Poser la question c'est y répondre. Jusqu'à quel point avons-nous fait perdre cette notion de risque en soulignant les dangers plutôt que les apprentissages?

Nous avons effectué deux recherches documentaires sur le sujet à travers le web comme à notre habitude. La première a donné toutes sortes de résultats, des normes à appliquer aux sièges d'enfants à la gestion des accidents au travail. Notre seconde recherche visait à trouver des documents sur l'évolution de la sécurité des enfants au fil des ans. Radio-Canada nous fournit une bonne perception de ce qui existait "à l'époque". Bien sûr, il s'agit avant tout de s'assurer que nos enfants évoluent dans des environnements exempts de risques indus, cependant la propagande sécuritaire provoque, à notre avis, une surprotection des jeux de l'enfance. Revenons au gros bon sens et assurons-nous qu'ils peuvent jouer librement, les apprentissages les plus significatifs passent par ces jeux libres.

Nous vous invitons à visionner les vidéos des trousses de réconfort de l'hôpital de Ste-Justine dans notre première recherche. Voir les archives de Radio-Canada, dans notre deuxième document. Entre autres, le clip sur "les enfants la clé au cou" .