PRÉSENTATION DE L’AEETÉE

L’Association des enseignantes et des enseignants en Techniques d’éducation à l’enfance (AEETÉE) existe depuis 1994. Elle a été créée dans la foulée de la disparition des coordinations provinciales qui regroupaient des représentants de chacun des collèges offrant un même programme collégial.

L’AEETÉE est un organisme à but non lucratif qui a pour objectif de créer un lieu d’échanges pédagogique et politique entre les enseignantes et les enseignants des différents collèges offrant la formation en Techniques d’éducation à l’enfance. Elle a également le mandat de développer des partenariats étroits avec les différents intervenants de la société qui militent et agissent pour le développement harmonieux des services éducatifs à l’enfance. L’Association représente donc le point de vue de ses membres auprès des instances gouvernementales et diverses associations qui gravitent autour du monde de l’enfance au Québec. À ce titre, les représentants bénévoles de l’AEETÉE ont collaboré, depuis plus de 20 ans à la plupart des comités mis sur pied par le Ministère de la Famille et des aînés et le Ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport.

En tant qu’enseignants, la qualité des services éducatifs offerts aux enfants de 0-12 ans est au cœur de nos préoccupations. De plus, nous avons une connaissance très poussée des milieux de garde, qu’on parle des CPE, des garderies privées, des services de garde en milieu familial ou des services de garde en milieu scolaire. Notre expertise s’appuie sur une culture de collaboration de longue date avec les différents intervenants du milieu.

Nous avons à cœur la reconnaissance et la promotion de la profession d’éducatrice et d’éducateur à l’enfance et l’une des priorités d’action de l’Association consiste à militer pour que TOUT le personnel éducateur de TOUS les services éducatifs du Québec soit un jour formé, détenteur d’un DEC en TÉE.

Selon nous, le réseau des services éducatifs pour les enfants de 0-12 ans constitue un investissement collectif, éducatif et social qu’il faut développer avec le souci de la qualité des services, celui de l’accessibilité et de la continuité de l’expérience éducative des jeunes enfants du préscolaire et du primaire.

Se donner les moyens de préserver un réseau de qualité pour tous les enfants du Québec et leur famille, tel est l’objectif qui nous tient le plus à cœur.

Adresse postale de l’AEETÉE : AEETÉE, Cégep St-Jérôme, 455 rue Fournier, Casier : 170, Saint-Jérôme (Québec) J7Z 4V2

Adresse courriel de l’AEETÉE : info@aeetee.ca

 

Groupe d'enfants parlant plusieurs langues.

Quelles informations des grilles standardisées d’observation (CLASS et inCLASS) révèlent-elles sur les interactions en CPE ?

Résumé : Une recherche menée auprès de 14 dyades d’enfants dans des groupes de CPE (N=28; âge moyen 39,4 mois) a permis d’obtenir des données d’observation à l’aide de grilles standardisées des éducateurs ({infobulle title="CLassroom Assessment Score System" content="Ce lien vous mènera vers : What are CLASS scores? . Comme le titre l'indique, le tout est en anglais et il y aussi une vidéo."}CLASS{/infobulle}) et des enfants ({infobulle title="CLassroom Assessment Scoring System" content="Ce lien vous mènera à un site en anglais et américain sur ce système d'observation."}InCLASS{/infobulle}).

Nous avons aussi observé de manière non participante les interactions des dyades d’enfants à trois reprises et le soutien au développement de la communication offerte par les éducateurs des groupes observés. Les analyses révèlent que la dimension « soutien à l’apprentissage » du CLASS et évaluée sur une échelle de 1 (faible) à 7 (élevée) obtient un score moyen de 2,6/7. La dimension « interactions avec les pairs » chez les enfants à l’inCLASS obtient un score moyen de 3,1/7.

Ces résultats laissent penser que les scores des enfants dans leurs interactions avec leurs pairs sont corrélés au faible soutien qu’ils reçoivent de leur éducateur pour cette dimension. 

Cependant, le CLASS constitue une mesure spécifique et non globale de la qualité éducative et ne permet pas de comprendre l’agir professionnel des éducateurs. À la suite de la présentation de résultats portant sur les dimensions communicatives et interactionnelles, le point de vue des participants sera recueilli.

Afin d’alimenter la discussion, nous réfléchirons ensemble aux manières d’accompagner des éducateurs pour soutenir les dimensions associées à l’apprentissage du langage des enfants tout en respectant les réalités des CPE.

Mme Nancy Allen

 

 

Biographie : Madame Nancy Allen est stagiaire postdoctorale subventionnée par le CRSH dans l’équipe Qualité des contextes éducatifs de la petite enfance à l’UQAM. Sa recherche longitudinale vise à comprendre comment se rétablissent les bris de communication entre des dyades d’enfants plurilingues de 3 à 5 ans provenant de contextes défavorisés. Elle est également chargée de cours à l’Université du Québec en Outaouais et à l’UQAM.

Crédit photo : Émilie Tournevache

Voir aussi: Le blog de mon enfant trilingue.