PRÉSENTATION DE L’AEETÉE

L’Association des enseignantes et des enseignants en Techniques d’éducation à l’enfance (AEETÉE) existe depuis 1994. Elle a été créée dans la foulée de la disparition des coordinations provinciales qui regroupaient des représentants de chacun des collèges offrant un même programme collégial.

L’AEETÉE est un organisme à but non lucratif qui a pour objectif de créer un lieu d’échanges pédagogique et politique entre les enseignantes et les enseignants des différents collèges offrant la formation en Techniques d’éducation à l’enfance. Elle a également le mandat de développer des partenariats étroits avec les différents intervenants de la société qui militent et agissent pour le développement harmonieux des services éducatifs à l’enfance. L’Association représente donc le point de vue de ses membres auprès des instances gouvernementales et diverses associations qui gravitent autour du monde de l’enfance au Québec. À ce titre, les représentants bénévoles de l’AEETÉE ont collaboré, depuis plus de 20 ans à la plupart des comités mis sur pied par le Ministère de la Famille et des aînés et le Ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport.

En tant qu’enseignants, la qualité des services éducatifs offerts aux enfants de 0-12 ans est au cœur de nos préoccupations. De plus, nous avons une connaissance très poussée des milieux de garde, qu’on parle des CPE, des garderies privées, des services de garde en milieu familial ou des services de garde en milieu scolaire. Notre expertise s’appuie sur une culture de collaboration de longue date avec les différents intervenants du milieu.

Nous avons à cœur la reconnaissance et la promotion de la profession d’éducatrice et d’éducateur à l’enfance et l’une des priorités d’action de l’Association consiste à militer pour que TOUT le personnel éducateur de TOUS les services éducatifs du Québec soit un jour formé, détenteur d’un DEC en TÉE.

Selon nous, le réseau des services éducatifs pour les enfants de 0-12 ans constitue un investissement collectif, éducatif et social qu’il faut développer avec le souci de la qualité des services, celui de l’accessibilité et de la continuité de l’expérience éducative des jeunes enfants du préscolaire et du primaire.

Se donner les moyens de préserver un réseau de qualité pour tous les enfants du Québec et leur famille, tel est l’objectif qui nous tient le plus à cœur.

Adresse postale de l’AEETÉE : AEETÉE, Cégep St-Jérôme, 455 rue Fournier, Casier : 170, Saint-Jérôme (Québec) J7Z 4V2

Adresse courriel de l’AEETÉE : info@aeetee.ca

 

Quand on veut, on peut !   

Carole Morache et Danielle Carbonneau ont rencontré deux attachées politiques de la ministre Léger (MFA) le 7 décembre 2013 à Québec.  Grosse journée que ce 7 décembre !!!

Le dossier des maternelles 4 ans ainsi que celui des exigences de formation pour le personnel éducateur ont été abordés. 

Pour l’instant, nous avons appris que ce n’était pas « dans les cartons » du ministère de revoir les exigences de formation pour travailler dans les CPE ou les garderies privées.  En clair, il ne faut pas compter sur des avancées quant au 3/3.  La pénurie de main-d’œuvre qui persiste dans certaines régions doublée de l’annonce d’ouverture de 15 000 places dans les mois qui viennent rend le ministère « frileux » sur cette question. 

Le ministère a tout de même été très à l’écoute de nos demandes et suggestions.  Nous l’avons invité à remettre à son agenda une campagne de valorisation de la profession ainsi que la création d’une table de concertation des partenaires.  Ces deux idées ont semblé trouver écho à son désir d’être actif et de créer une certaine synergie et une certaine cohérence des actions.  On ne peut que se réjouir des intentions formulées.

Madame Valérie Lapointe, spécifiquement attachée au dossier des Maternelles 4 ans a accueilli avec beaucoup d’intérêt notre point de vue sur la question.  Nous avons discuté de notre conviction première, celle d’accorder la priorité à la réponse aux besoins des enfants de 4 ans, particulièrement ceux et celles des milieux défavorisés.  Nous avons émis certaines réserves quant aux infrastructures des écoles et au niveau de formation du personnel éducateur des SGEMS si les enfants de 4 ans devaient se retrouver dans un système de maternelles 4 ans à temps plein.  Encore une fois, beaucoup d’écoute, d’échange intéressant et de partage de considérations structurelles et pédagogiques.

La présidente et la vice-présidente de l’AEETÉE sont reparties fort satisfaites de la rencontre bien que déçues (c’est le moins qu’on puisse dire) de l’absence de projet quant au 3/3.  Nous avons tout de même transmis une invitation à la ministre Léger pour le colloque de 2013.  On ne sait jamais … les profs de TÉE pourraient peut-être « passionnément » la faire réfléchir.

Nous sommes toujours en attente d’un rendez-vous avec la ministre Malavoix sur les questions de l’AEP et des maternelles 4 ans.  Quant à Monsieur Duchesne, nous avons également logé une demande de rencontre auprès du cabinet ministériel et nous sommes sur la longue liste d’attente.  La question de la déqualification du DEC en lien avec le dossier de l’AEP est le principal sujet que nous souhaitons aborder avec le ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche, de la science et de la technologie.

TAGS: