PRÉSENTATION DE L’AEETÉE

L’Association des enseignantes et des enseignants en Techniques d’éducation à l’enfance (AEETÉE) existe depuis 1994. Elle a été créée dans la foulée de la disparition des coordinations provinciales qui regroupaient des représentants de chacun des collèges offrant un même programme collégial.

L’AEETÉE est un organisme à but non lucratif qui a pour objectif de créer un lieu d’échanges pédagogique et politique entre les enseignantes et les enseignants des différents collèges offrant la formation en Techniques d’éducation à l’enfance. Elle a également le mandat de développer des partenariats étroits avec les différents intervenants de la société qui militent et agissent pour le développement harmonieux des services éducatifs à l’enfance. L’Association représente donc le point de vue de ses membres auprès des instances gouvernementales et diverses associations qui gravitent autour du monde de l’enfance au Québec. À ce titre, les représentants bénévoles de l’AEETÉE ont collaboré, depuis plus de 20 ans à la plupart des comités mis sur pied par le Ministère de la Famille et des aînés et le Ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport.

En tant qu’enseignants, la qualité des services éducatifs offerts aux enfants de 0-12 ans est au cœur de nos préoccupations. De plus, nous avons une connaissance très poussée des milieux de garde, qu’on parle des CPE, des garderies privées, des services de garde en milieu familial ou des services de garde en milieu scolaire. Notre expertise s’appuie sur une culture de collaboration de longue date avec les différents intervenants du milieu.

Nous avons à cœur la reconnaissance et la promotion de la profession d’éducatrice et d’éducateur à l’enfance et l’une des priorités d’action de l’Association consiste à militer pour que TOUT le personnel éducateur de TOUS les services éducatifs du Québec soit un jour formé, détenteur d’un DEC en TÉE.

Selon nous, le réseau des services éducatifs pour les enfants de 0-12 ans constitue un investissement collectif, éducatif et social qu’il faut développer avec le souci de la qualité des services, celui de l’accessibilité et de la continuité de l’expérience éducative des jeunes enfants du préscolaire et du primaire.

Se donner les moyens de préserver un réseau de qualité pour tous les enfants du Québec et leur famille, tel est l’objectif qui nous tient le plus à cœur.

Adresse postale de l’AEETÉE : AEETÉE, Cégep St-Jérôme, 455 rue Fournier, Casier : 170, Saint-Jérôme (Québec) J7Z 4V2

Adresse courriel de l’AEETÉE : info@aeetee.ca

 

Saint-Hyacinthe, le 23 novembre 2017 – Le Cégep de Saint-Hyacinthe, en présence de quelques partenaires dont Mme Chantal Soucy, députée de Saint-Hyacinthe à l’Assemblée nationale, et des représentants d’Avenir d’enfants, a procédé, le 20 novembre dernier, au lancement de son centre de recherche appliquée dans le domaine de la petite enfance et de l’enfance, EKLOR.

Photos d'étudiants en TÉE

ATELIER A au colloque 2018

Cliquez ici pour le programme et l'inscription en ligne.


Nous sommes très heureux de publier cet article portant sur la mixité et dont l'auteur est enseignant en Techniques d'éducation à l'enfance au Collège Montmorency à Laval. Un sujet d'actualité bien documenté et porteur de solutions. Merci à Dominique et nous vous invitons à laisser des commentaires à la fin de l'article.

Voir aussi cet autre article que nous venons de mettre à jour avec une vidéo produite par le Cégep de Saint-Jérôme, cliquez ici.

Note de l'AEETÉE: Il nous fait toujours plaisir de publier de l'information provenant de nos membres. M. Dominique Germain, enseignant en TÉE au collège Montmorency partage avec nous ses préoccupations basées sur ses expériences dans le milieu québécois et international.

 

Beaucoup de références et une réflexion théorique solide à partager et à diffuser. Merci Dominique.

 

Bien sûr, nous vous invitons à en faire autant. Il suffit de nous This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

Image provenant du site de bazzo TV - Fil Twitter

Note de l'AEETÉE: Nous publions ici un article produit par Mme Danielle Carbonneau, enseignante en TÉE au Cégep du Vieux-Montréal. Danielle a su synthétiser les principaux éléments du débat autour des tout-petits lors de la soirée BAZZO du 30 août 2016. Souhaitons que vous serez nombreuses et nombreux à donner suite aux interrogations soulevées lors de cette émission.

Un site, parmi d'autres sûrement, vous permet d'émettre vos idées ou vos commentaires, allez-y nombreux et peut-être que les babines de M. Proulx vont finir par suivre les bottines du bon sens. Pour y aller cliquez ici.

Pour retrouver la photo qui orne l'entête de cet article, cliquez ici (Fil Twitter)

Les cégeps fonctionnant assez bien, la ministre n'a pas à se donner comme mandat de réparer ce qui n'est pas cassé.

Note de l'AEETÉE: Nous vous avions déjà signifié notre étonnement devant la teneur du rapport Demers quant à la place réservée à la formation générale. Cet article du Devoir du 29 août 2016 relève les incongruités de cette soi-disant modernisation quand la ministre veut ajuster étroitement l'obtention d'un diplôme collégial aux perceptions de ce que désire la communauté d'affaires. Nous disons bien perception, tout simplement parce qu'à l'ère de la mondialisation et de la précarité d'emploi, même les tenants d'un capitalisme à tout crin affirment devoir s'appuyer sur des individus ayant une formation générale solide permettant ainsi de mieux s'ajuster rapidement aux nombreux changements sociétaux et organisationnels. Ce qui est actuel n'est pas pérenne.

Nous avons ajouté des liens de notre cru.

Pour lire nos autres articles sur le rapport Demers, cliquez ici et ici En corollaire voici d'autres articles qui pourraient vous aider à y voir plus clair, cliquez ici ou ici